Biographie en français

« Damien Pass nous séduit par son élégance vocale et la clarté solaire de son timbre de baryton basse qui prend des couleurs d’airain lorsque son personnage se met en colère »  Elisabeth Bouillon pour OperaDataBase.

Le baryton-basse australien est diplômé de la Yale School of Music et de l’Oberlin Conservatory. Il reçoit de nombreux prix internationaux tels que le prix lyrique de l’AROP de l’Opéra de Paris, en 2012, et le premier prix de chant au concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger, en 2011. Il est, la même année, lauréat du prix HSBC du Festival d’Aix-en-Provence.

Damien Pass est venu en Europe sur invitation de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris, de 2009 à 2012, pour se produire en tant que soliste dans des rôles tels que Lucifero dans La Resurrezione de Haendel, Don Inigo dans L’heure Espagnole de Ravel, Frank Maurrant dans Street Scene de Kurt Weill, Lucas dans Les Troqueurs de Dauvergne, le Marquis dans Mirandolina de Martinu, Wagner dans Faust, le Chasseur dans Rusalka, Hermann dans Les Contes d’Hoffmann, Zuane dans La Gioconda, le Deuxième Nazaréen dans Salomé, le Journaliste dans Lulu, et l’Ami dans La Chute de la Maison Usher de Debussy.

Il incarne également les rôles de Borée dans Les Boréades de Rameau, avec Marc Minkowski et les Musiciens du Louvre (Festival d’Aix-en-Provence, Opéra de Versailles, MC2 de Grenoble et à la Philharmonie de Varsovie), le Docteur dans Wozzeck (Opéra de Dijon), Apollo dans Apollo e Dafne de Haendel (Festival Musica Nigella), le rôle titre dans Ariane et Barbe-Bleue de Dukas (Opéra de Dijon), Masetto dans Don Giovanni (Opéra de Paris, Opéra de Dijon, Opéra de Toulon, Wuppertal Oper), Remigio dans La Navarraise et Morel dans Thérèse (Festival de Wexford), Junius dans Le viol de Lucrèce de Britten (Théâtre de l’Athénée / Le Balcon) et le rôle titre de Saül de Haendel (Festival d’Aldeburgh).

Au cours de la saison 2015/2016, Damien a donné un récital à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille avec le pianiste Alphonse Cemin. On a ensuite pu l’applaudir dans le rôle d’Apollo dans Orfeo de Monteverdi (G. Jourdain /J. Berès). Il a interprété également Selim dans Il Turco in Italia de Rossini, à l’Opéra de Dijon (A. Allemandi / C. Alden), Pallante dans Agrippina de Haendel, au Theater an der Wien (T. Hengelbrock / R. Carsen), Dédale dans Le Monstre du Labyrinthe de Jonathan Dove, à l’Opéra de Lille (S. Rattle / M.-E. Signeyrole). Il donne également cette saison un récital à l’Opéra de Lille et un concert pour le Festival d’Aix-en-Provence au Théâtre royal de la Monnaie: Be With Me Now.

En 2016/2017, Damien commence sa saison dès cet été, avec la création de l’opéra Bosch Beach de Vasco Mendonça et Dimitri Verhulst, une production du LOD muziektheater avec l’ensemble Asko Schönberg (E. Siebens / K. Verdonck). La première aura lieu au Concertgebouw de Bruges, puis, une tournée emmènera Damien à Amsterdam, Francfort (Mousonturm), Lisbonne (Maria Matos), Bois-le-Duc et Bruxelles (Kaaitheater). Il retournera ensuite à l’Opéra de Paris pour chanter le rôle-titre dans Il Signor Bruschino de Rossini, en version de concert avec l’Orchestre national d’Ile-de-France, sous la direction de Enrique Mazzola.  Il interprétera le rôle de Colline dans La Bohème de Puccini au Scottish Opera (S. Straford / Barbe et Doucet).

Damien Pass affectionne également la musique de chambre. Il est invité en récital dans des salles telles que l’auditorium du Musée de Louvre, l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille, par le Musée d’Orsay, avec Dame Felicity Lott, au Petit Palais, par la Fondation Singer-Polignac, l’Opéra de Lille, le Festival d’Aix-en-Provence, le Théâtre royal de la Monnaie… Son premier album, Myrthen, pour le label B Records, témoigne d’un concert enregistré en direct lors de la re-création des Lundis Musicaux au Théâtre de l’Athénée, à Paris, avec la soprano Léa Trommenschlager et le pianiste Alphonse Cemin.

Share

Comments are closed.